logo

Justice et violences conjugales   la difficulté d'être entendu(e)

Nous sommes le mardi 26 septembre 2017

Jugement du xx mars 2011, suite à l'agression du 06 décembre 2009 provoquée par M. Agresseur

Jugement du xx mars 2011

6 décembre 2009 = Bagarre devant chez moi, avenue xxxxxxxxxxx, à Perpignan.

En rentrant chez moi le soir, je surprends encore une fois M. "Agresseur" posté devant la maison et à la surveiller. Cette situation (me trouver nez à nez avec M. "Agresseur") s'était déjà produite et j'avais réussi à établir un dialogue avec lui (voir attestation).
Je me dirige donc vers la maison en essayant d'engager à nouveau un échange. M. Agresseur m'agresse. Il s'ensuit une bagarre dans laquelle je prends le dessus.
La police arrive et cette fois c'est moi qui suis emmené au poste ? ! ?

Nouvelles plaintes : M. "Agresseur" pour blessures, moi même pour agression. C'est sa plainte qui sera retenue.

Au jugement, le xx mars 2011, M. "Agresseur" est considéré comme la victime et je suis condamné à verser 5807,80 euros et à cent heures de travail d'intérêt général.

La raison du juge : la riposte a été disproportionnée à l'attaque !

Cliquez sur les photos.
Pour agrandir encore plus les photos, cliquez en haut à gauche des photos agrandies.

liens :
Retour        Cliquez sur les photos ... ou bien Diaporama
haut de page
version php = 5.5.38    Administration  -  site créé par Denis Lambert, à Perpignan. Pour tout renseignement, contactez Villa Flore
Nb total de visiteurs: Nb de visiteurs aujourdhui: Nb visiteurs connectés:
On n'hérite pas de la terre de ses parents ... On l'emprunte à ses enfants (Saint-Exupéry) ... Protégeons la ...